Covid 19 : Organisation du Groupe de Santé CLINIFUTUR

Mesdames et Messieurs,

En cette période de crise et de “guerre” sanitaire, comme vous n’avez pas manqué de le lire, l’unité et le courage de notre profession sont des atouts précieux. Au cours des semaines, forcément difficiles, qui s’annoncent, beaucoup de patients vont compter sur l’ensemble de nos professionnels de santé. Nos établissements sauront, comme toujours et au cœur de circonstances exceptionnelles, être résolument au service du public.

Au niveau national, les mesures ne font plus seulement appel à nos responsabilités individuelles, mais des mesures de confinement ont dû être également déployées à ce jour et ont gagné notre territoire d’Outre-Mer. L’interdiction d’ouverture des commerces non indispensables, la fermeture des écoles et des crèches, certaines frontières fermées…, autant de mesures qui permettront de limiter la propagation du virus COVID 19.

Le Groupe de Santé CLINIFUTUR, solidairement avec le CHU et tous les autres acteurs de santé, s’organise et reste en contact étroit et régulier avec l’Agence Régionale de Santé pour répondre présent.

A ce jour, La Réunion est toujours au stade 1 de l’épidémie, dans la mesure où il n’existe que des cas importés et où le virus responsable de la pandémie ne circule  pas encore. Cependant, nous travaillons sans relâche pour continuer à remplir notre mission de soins auprès de la population réunionnaise.

Les différentes cliniques, Clinique Sainte-Clotilde, Clinique Jeanne D’Arc-Les Orchidées, Clinique Saint-Vincent, Clinique Saint-Joseph, Clinique de la Paix, Centre de Rééducation de Sainte-Clotilde, et les centres de dialyse SODIA et MAYDIA ont pris les dispositions, détaillées ci-dessous, en réponse à l’urgence sanitaire.

  • Ainsi, au niveau des Cliniques Sainte-Clotilde, Jeanne d’Arc-Les Orchidées et Saint-Vincent, les activités chirurgicales non urgentes et ou nécessitant un suivi post-opératoire dans un service de réanimation ou de soins intensifs ont été déprogrammées et seront reportées à une date ultérieure. Ceci, afin de limiter les risques de propagation du virus, pour disposer du maximum de capacité hospitalière (notamment en réanimation, soins intensifs et surveillance continue) et pour pouvoir disposer de professionnel de soins supplémentaire pour répondre au pic de l’épidémie. Ces mesures permettent notamment de ne pas engorger les activités de nos confrères du CHU, qui sont en première ligne de cette crise sans précédent.

Sont donc suspendues les interventions programmées sauf urgences dans les spécialités chirurgicales suivantes : urologie, viscérale, digestif, gynécologie, endoscopie, vasculaire, thoracique, neurochirurgie, orthopédie, ORL, et les activités relevant de chirurgie carcinologique. Chaque patient concerné sera directement contacté pour être informé du maintien ou non de l’intervention et de la date de report. Au besoin, nous invitons les patients à se rapprocher de leur chirurgien.

  • Les activités urgentes de cardiologie sont maintenues : infarctus, patients instables. Toutes les autres activités de consultation ou de bilan diagnostic sont suspendues.
  • Les maternités de la Clinique Sainte-Clotilde et de la Clinique Jeanne d’arc et les services de néonatologie assurent la continuité du suivi et de la prise en charge des futures mamans et des nouveaux-nés.
  • L’activité du centre d’Assistance Médicale à la Procréation du Port a quant à elle été stoppée.
  • Toutes les activités de cancérologie sont maintenues sur la Clinique Sainte-Clotilde : chimiothérapie, radiothérapie, hospitalisation en cancérologie et soins palliatifs. L’activité de chimiothérapie est également maintenue sur la Clinique Les Orchidées.
  • Les services de médecine sur la Clinique Sainte-Clotilde restent ouverts, tout comme l’Accueil de Soins Non Programmés.
  • Sont également suspendues les activités d’éducation thérapeutique en diabétologie et les Hôpitaux De Jour gériatrique, douleur et bariatrie.
  • Les établissements de Soins de Suite des cliniques Saint-Vincent, La Paix et Saint-Joseph, accueillant une population fragile de personnes âgées, ont interrompu leur activité d’Hôpital De Jour et suspendu toutes les visites auprès des patients hospitalisés. Elles s’inscrivent dans le processus de soutien du désengorgement des lits de CHU de St-Denis et St-Pierre et priorisent les places disponibles pour l’accueil des patients hospitalisés dans les deux hôpitaux.
  • Le Centre de Rééducation Sainte-Clotilde reste ouvert, en hospitalisation complète et hospitalisation de jour, pour faire face aux besoins spécialisés et assurer une continuité des soins pour les structures d’aval et pour la population réunionnaise. Toutes les mesures adéquates ont évidemment été prise en compte pour limiter les risques.
  • Toutes les activités de nos centres de Dialyse sur La Réunion et Mayotte sont maintenues avec une prise en charge sécurisée tout au long du parcours de soins et dans le respect des consignes de sécurité.

Au niveau des visites, nous sommes contraints de les limiter au strict minimum, soit : un accompagnant du même foyer en maternité, en néonatologie et pour les patients en fin de vie. Toutes les autres visites sont interdites et ce, afin de protéger et préserver la bonne santé de nos patients.

En dernier lieu, nous tenons à travers ce communiqué, à remercier l’ensemble des professionnels qui œuvrent sans relâche au sein des différents établissements de soins, et qui, solidairement, assurent leurs missions avec conscience, courage et dévouement. D’ores et déjà, des dispositions ont été prises pour apporter toutes les conditions de protection requises par les recommandations nationales et les sociétés savantes. Des informations régulières et des suivis quotidiens sont réalisés par nos Equipes d’Hygiène afin de les accompagner dans ce contexte difficile. Il a été demandé à tous nos professionnels de santé exerçant dans nos établissements de soins et de retour sur les territoires, d’appliquer et respecter la quatorzaine et de ne pas se rendre sur les structures de soins. Socialement, les nombreuses baisses d’activités réalisées pour rendre les lits disponibles face à l’urgence sanitaire ont obligé la quasi totalité des cliniques à prendre des mesures de télétravail ou de chômage partiel.

L’actualité évoluant très rapidement, elle nécessite une adaptation régulière de ces dispositions que nous ne manquerons pas de vous communiquer régulièrement. Nous vous engageons à une vigilance active, dans le respect des mesures à adopter et des protocoles à respecter, afin que chacun assure pleinement son rôle.

Le Groupe de Santé Clinifutur et ses établissements sont d’ores et déjà pleinement mobilisés, à l’instar de tous les acteurs de santé. Face à une crise sanitaire inédite, sachez que notre engagement collectif sera total, toujours dans un esprit collaboratif afin d’accompagner au mieux la population.

La Direction Générale du Groupe de Santé Clinifutur

Clinique Sainte-Clotilde – Clinique Jeanne d’Arc-Les Orchidées – Clinique Saint-Vincent – Clinique Saint-Joseph – Clinique de la Paix – Centre de Rééducation Sainte-Clotilde – Centres de Dialyse Sodia – Centres de Dialyse Maydia


revenir aux autres actualités

Leave your thought