COVID 19- Reprise progressive des activités du groupe de santé CLINIFUTUR

Pour préserver la santé de la population, et en réponse à la stratégie nationale de déconfinement présentée par le Gouvernement « protéger, tester, isoler », le Groupe de Santé CLINIFUTUR, solidairement avec le CHU et tous les autres acteurs de santé, s’organise et reste en contact étroit et régulier avec l’Agence Régionale de Santé pour répondre présent et accompagner la population vers un retour indispensable aux soins.

En effet, afin de permettre la poursuite des soins en toute sécurité et face au risque sanitaire toujours présent, les différents établissements du Groupe (Clinique Sainte-Clotilde, Clinique Jeanne d’Arc-Les Orchidées, Clinique Saint-Vincent, Clinique Saint-Joseph, Clinique de la Paix, Centre de Rééducation Sainte-Clotilde, et centres de dialyse SODIA), ont fait évolué leurs mesures destinées aux patients et aux visiteurs.

Ces nouvelles mesures, s’adaptant aux évolutions locales et  régionales, sont instaurées jusqu’au prochain point d’étape du 2 Juin. Elles complètent les recommandations relatives au respect le plus total des gestes barrières et de distanciation sociale qui s’appliquent pour limiter les risques de contagion. Cette stratégie de déconfinement, s’inscrivant dans une réalité épidémique qui s’est installée dans le sillage de nos vies, est nécessaire en l’absence d’immunité collective, de traitement prouvé ou de vaccination.

1.DISPOSITIONS COMMUNES AUX ACTIVITES DE CHIRURGIE :

Sont assurés :

  • Les soins urgents,
  • Les soins non-urgents au sens strict mais qui ne peuvent pas pour autant être différés sans perte de chance pour les patients (suivis, traitements en fonction des situations),
  • Les activités de diagnostic, de dépistage et de consultation permettant d’éviter tout retard dans les soins qui en résultent.

Dans certaines spécialités, les chirurgiens attendent les recommandations de leurs Sociétés Savantes avant de reprogrammer leurs patients. Les médecins et spécialistes reprennent actuellement contact avec leurs patients pour fixer de nouvelles dates de rendez-vous. Seul le médecin spécialiste pourra décider si l’intervention répond ou non aux nouvelles conditions et en informera le patient lors de sa consultation.

Dans ce contexte épidémique, des mesures d’utilisation et de rationalisation des médicaments d’anesthésie au Bloc Opératoire ont été mises en place en raison de l’altération majeure des capacités de production et d’approvisionnement de certaines molécules.  Les interventions sous Anesthésie Loco-Régionale et/ou réalisables en chirurgie ambulatoire sont privilégiées.

Outre les risques habituels inhérents à la chirurgie, la reprise des interventions chirurgicales implique une information spécifique du patient et une traçabilité rigoureuse au regard de la crise sanitaire.

Les équipes soignantes sont prêtes pour informer les patients sur les nouvelles formalités d’admission en chirurgie et les accueillir dans ce nouveau contexte sécurisé : pré-admission préférentiellement par téléphone, dépistage systématique avant admission, rendez-vous de convocation d’intervention espacés,  port du masque et désinfection hydro-alcoolique des mains systématiques à l’entrée dans l’établissement.

Reprise progressive dans les spécialités suivantes :

  • Clinique Sainte-Clotilde : urologique, digestive, orthopédique, rachis, vasculaire, thoracique, endoscopique, gynécologique. 5 salles opératoires sur 8 ont été réarmées avec identification d’une salle COVID suspect pour le cas d’une prise en charge en urgence d’un patient non détecté.
  • Clinique Jeanne d’Arc-Les Orchidées : urologique, digestive, orthopédique, vasculaire, endoscopique, gynécologique, ophtalmologique. 4 salles sur 9 ont été réarmées avec identification d’une salle COVID suspect pour le cas d’une prise en charge en urgence d’un patient non détecté.
  • Clinique Saint-Vincent : ophtalmologique,  viscérale, digestive, gynécologique, endoscopie, orthopédique, ORL, chirurgie esthétique uniquement avec retentissement fonctionnel avéré.

2. DISPOSITIONS ACTIVITE DE CARDIOLOGIE – Clinique Sainte-Clotilde :

Reprise progressive dans les spécialités suivantes : coronarographie, angioplastie, pose de pace-maker, plateau technique d’explorations (écho de stress, épreuve d’effort,…) et consultation externe.

3. HOPITAUX DE JOUR (HDJ) :

  • Cliniques Saint-Joseph, Saint-Vincent et de la Paix : Une reprise progressive des activités d’HDJ en Soins de Suite et Réadaptation est prévue, pour les personnes âgées dont le risque de perte d’autonomie est le plus important. Afin de respecter au maximum les mesures barrières, l’organisation de l’hôpital de jour a été revue. Les familles concernées seront personnellement contactées et les informations sont disponibles auprès du responsable et des médecins de la structure.
  • Clinique Les Orchidées : L’HDJ pour le suivi des patients en bariatrie reprend progressivement.
  • Clinique Jeanne d’Arc : Reprise également de l’HDJ de diabète gestationnel.

4. REEDUCATION SPECIALISEE – Centre de Rééducation Sainte-Clotilde :

Les prises en charge de rééducations spécialisées reprennent, à l’exception des prises en charges respiratoires non-urgentes. Les prises en charges collectives sont adaptées afin de respecter les distanciations. Il n y a pas de possibilité de se restaurer le midi, à l’exception de l’hospitalisation complète et des situations exceptionnelles. Le suivi des patients par télé-consultation, organisé pendant la période de confinement, se poursuit, notamment pour les patients qui ont une admission reportée.

Les prises en charges qui ont été interrompues sont priorisées.

5. CONTINUITE ET MAINTIEN DES SOINS :

  • Maternité et néonatologie (prise en charge des futures mamans et des nouveaux-nés) – Cliniques Sainte-Clotilde et Jeanne d’Arc
  • Médecine polyvalente, médecine interne, diabétologie, douleur chronique rebelle, surveillance continue médicale, plateau technique d’exploration de pneumologie (EFR, fibroscopie bronchique,…) – Clinique Sainte-Clotilde
  • Oncologie : Toutes les activités de cancérologie sont maintenues sur la Clinique Sainte-Clotilde : chimiothérapie, radiothérapie, hospitalisation pour pathologie intercurrente, soins palliatifs. L’activité de chimiothérapie est également maintenue sur la Clinique Les Orchidées.
  • Accueil de Soins Non Programmés de la Clinique Sainte-Clotilde
  • Soins de Suite et de Réadaptation polyvalents et personnes âgées – Cliniques Saint-Joseph, Saint-Vincent et de la Paix 
  • Dialyse : L’organisation des séances de dialyse en contexte épidémique est maintenu sur chaque centre SODIA (Nord Delpra, Ouest Oasis et Ouest Jeanne d’Arc), en maintenant 3 séances d’hémodialyse par semaine.

Les plages horaires ont été modifiées pour éviter les croisements de patients et supprimer toute zone de regroupement, le circuit de consultation est séparé du circuit dialyse, un nettoyage systématique des surfaces entre patients est réalisé.Reprise des consultations externes des patients en sus des consultations d’urgence sur diagnostic médical, et des télé-consultations de suivi. Dans le cadre des télé-consultations et bilans biologiques à distance, en cas d’urgence, il est toujours possible de bénéficier d’une consultation directe sur site, quand un diagnostic médical le prescrit. De même, s’agissant de suivi diététique, social et psychologique, une rencontre patient-praticien est possible en cours ou en fin de séance de dialyse.

6. ARRET TEMPORAIRE :

Le Centre d’Aide Médicale à la Procréation du Port est pour l’instant en arrêt. L’activité est en attente de l’aval de l’Agence de Biomédecine mais envisagée début juin ou avant si la situation le permet.

7. ORGANISATION DES VISITES :

Afin de protéger et préserver la bonne santé de nos patients et de nos professionnels, et de limiter les risques au maximum, les mesures de limitation de visites sont toujours en vigueur au sein de nos établissements.

Sauf exceptions ci-dessous :

  • maternité et en néonatologie : présence d’un accompagnant du même foyer, unique et identique dès les consultations et pendant tout le séjour. Sous réserve du respect des règles de confinement, des mesures et des horaires définis par l’établissement.
  • activités de Soins de Suite et de Réadaptation et accueillant une population fragile de personnes âgées, qui ont ouvert les possibilités de visites aménagées pour les familles, sur rendez-vous exclusivement et sans prendre le risque d’apporter le virus dans l’établissement. Possibilité de visites en chambre sous certaines conditions pour les patients hospitalisés en soins palliatifs ou sur autorisation médicale.
  • rééducation fonctionnelle où les visites des familles sont organisées sous conditions.
  • patients en situation de fin de vie
  • situations particulières d’accompagnement où une tolérance est appliquée, permettant la présence d’un accompagnant du même foyer.

Ces décisions feront l’objet d’une réévaluation dans les semaines à venir.

Le Groupe de Santé CLINIFUTUR et ses établissements restent donc pleinement mobilisés, à l’instar de tous les acteurs de santé. Nous renouvelons nos remerciements à  l’ensemble du personnel, et particulièrement nos professionnels de santé, qui agissent avec engagement, conviction et professionnalisme.

C’est un motif collectif de fierté malgré la difficulté extrême des temps que nous vivons. Notre engagement collectif sera total, toujours dans un esprit collaboratif afin d’accompagner au mieux la population. C’est ces principes qui guident nos établissements car rien ne remplace la confiance de celles et ceux que nous soignons.


revenir aux autres actualités

Leave your thought