Deux établissements du Groupe de Santé CLINIFUTUR vous accompagnent dans votre parcours de maternité :

  • la Clinique Sainte-Clotilde située sur la commune de Saint-Denis avec son Pôle Mère-Enfant (activité de gynécologie-obstétrique, de néonatologie)
  • la Clinique Jeanne d’Arc située sur la commune du Port qui concentre les activités de gynécologie-obstétrique, de néonatologie, mais aussi de fécondité-fertilité avec le Centre de d’Aide Médicale à la Procréation.

CSC-fondtransp-300dpi

CJA-fondtransp-72dpi

Découvrez ci-dessous, pas à pas, nos modalités de prise en charge selon l’établissement que vous aurez choisi.


La gynécologie-obstétrique est une spécialité particulièrement complexe et fournie de la médecine et de la chirurgie.

La gynécologie s’intéresse à la femme, quel que soit son âge, et aux maladies portant sur l’appareil génital féminin, c’est-à-dire vulve, vagin, utérus, trompes et ovaires, seins. Ces maladies peuvent être médicales (traitées par médicaments) ou chirurgicales (traitées par la chirurgie). Le gynécologue exerce donc une spécialité médico-chirurgicale.

L’obstétrique s’intéresse à la femme enceinte et à son (futur) enfant. L’obstétricien a donc la charge de deux « patients», et doit maîtriser un certain nombre de techniques complexes : médecine et chirurgie de la femme, mais aussi souvent échographie pour le diagnostic prénatal de certaines affections du foetus. Il est efficacement secondé par la sage-femme, qu’on peut considérer comme le spécialiste de la grossesse normale, alors que le gynécologue obstétricien est spécialisé dans la prise en charge de la grossesse pathologique.

La néonatalogie est une spécialité médicale qui s’attache à prendre en charge les nouveau-nés, définis par un âge inférieur à 28 jours de vie après la naissance. Ceux-ci peuvent être prématurés (nés avant 37 semaines d’aménorrhée), normalement maturés (nés entre 37 et 41 semaines d’aménorrhée + 6 jours inclus) ou postmaturés (nés après 42 semaines d’aménorrhée).

Cette spécialité pédiatrique est à l’interface avec l’obstétrique et s’intéresse au foetus lors de la vie intra-utérine autant qu’au nouveau-né. Elle peut également s’intéresser au devenir des enfants prématurés. C’est une spécialité hospitalière.

La fécondation in vitro est une technique de procréation assistée qui exige la manipulation des spermatozoïdes et d’ovules dans le but de faciliter la fécondation. Les spermatozoïdes de l’homme sont mis en présence de l’ovule de la femme à l’extérieur de son corps, en laboratoire, puis l’embryon est réimplanté dans l’utérus de la future mère. La maternité de Jeanne d’Arc prend également en charge au sein de son établissement un programme de procréation médicalement assistée, puisqu’elle réalise des fécondations in vitro (FIV).